Bonjour tout le monde !

Alors, j’ai gardé le titre par défaut de ce post, le premier de mon nouveau blog, parce qu’il me paraissait bien à propos.

Bonjour tout le monde, donc.

À l’heure où j’écris ces lignes, j’ai enfin réussi à créer un sous-site du Rage Website sans trop de soucis, et je vais y placer toutes les pages de ma bio qui encombraient le site principal, et qui n’avaient de toutes façons rien à faire sur un site spécialisé sur Rage et ses séries dérivées. Ce blog va être un peu plus personnel, et ne sera pas spécialisé sur un sujet en particulier. Je vais l’utiliser pour parler de tous mes centres d’intérêt du moment, et il y en a quand même beaucoup.

Alors je ne me suis pas précipité, et j’ai fait un maximum de tests avant le lancement officiel. Pour commencer, j’ai copié et collé toutes les pages qui encombraient ma bio dans de nouvelles pages de ce site, divisé les pages trop longues en différentes sections, et j’ai commencé à les mettre à jour avant de lancer le site. Et là, je suis retombé dans le même problème que précédemment : les pages sont tellement d’actualité qu’il y a une mise à jour à faire pratiquement tous les jours, et je n’en ai pas trop le temps. Certaines phrases que j’avais envie de garder ont été effacées parce qu’elles n’étaient plus d’actualité, de nouveaux paragraphes ont été ajoutés pour compléter les articles, d’autres ont été modifiés, etc. Et la limite du mois de novembre que je m’étais fixée pour le lancement du site approchait à grands pas. Le mois de novembre, c’est le mois de l’anniversaire du Rage Website, et à défaut de nouveaux livres, j’essaie d’annoncer chaque année quelque chose de nouveau, même si la nouveauté n’est pas significative. Le mois de novembre est aussi celui des élections américaines, et je voulais consacrer un article à la faille constitutionnelle qui permettra à Trump de rester au pouvoir 4 ans de plus même s’il perd les élections de novembre.

Et puis le deuxième confinement est arrivé le jeudi 29 octobre à minuit, et au moment où j’allais mettre à jour mes articles, les petits commerçants de proximité, notamment les librairies et les magasins de jouets, ont commencé à partir en délire avec toute la mesquinerie qui les caractérise. Du moins, c’est l’impression que ça donne au client lambda, qui a tellement l’habitude de devoir se battre pour retourner ou se faire rembourser des produits défectueux qu’il a fini par se méfier comme de la peste de ces gentils commerçants de proximité qui font tout le charme de notre ville. C’est l’impression que ça donne, mais en réalité, ce sont surtout les grandes chaînes de librairies et le Syndicat du Livre qui cultivent cette impression de révolte, en utilisant le petit commerçant et le Livre en général comme cheval de bataille.

Ça va faire trop de mises à jour, donc le premier post sera consacré à la grogne des libraires, et je mettrais à jour mes autres articles au fur et à mesure. Pour accéder aux articles, cliquez sur le lien en bas de cette page.

Vous l’avez compris, le blog est officiellement lancé.

Allez, c’est parti !

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.