Absolute V for Vendetta

Plus que deux jours de travail en magasin avant la reprise normale de nos émissions. Tenez-bon, ce n’est qu’un mauvais moment à passer (enfin, pour moi surtout).

En attendant, j’ai trouvé un moyen de continuer à créer un article par jour sans trop me fatiguer. Comme vous le savez déjà si vous avez lu l’un de mes derniers articles, je ne vais pas avoir trop de temps devant moi jusqu’à demain. Pas trop de temps pour réfléchir à des articles originaux, mais je peux toujours poster un article par jour en monétisant ce blog, avec un petit paragraphe sur chaque nouveau produit… et le reste en copier-coller.

En effet, il faut que je gagne un peu d’argent pour financer mes livres, dont les versions imprimées sont dispos exclusivement sur Amazon (je commande régulièrement de petits stocks de mes livres sur Amazon à prix Auteur pour les vendre en festival), et je suis donc devenu Partenaire Amazon. Chaque fois que vous cliquez sur un lien vers un livre présenté dans mes galeries, si vous l’achetez, Amazon me file un peu de blé.

Comme je n’ai pas trop envie de vous vendre n’importe quoi, j’ai pris l’habitude de ne vous présenter que des produits que j’ai déjà, et qui en plus, n’intéresseront pas tout le monde. Comme quoi, je m’y prends un peu comme avec la création des mes livres : je choisis un créneau de niche, je ne fais aucune publicité et je m’étonne ensuite de ne pas vendre grand chose. Je suis incorrigible.

Aujourd’hui, c’est le tour d’Alan Moore de s’y coller, avec Absolute V for Vendetta. Relire cette mini-série après l’avoir découverte pour la première fois dans les années 80, ça donne de sacrés frissons ! Je ne l’ai pas lue avec le même regard, certaines phrases sont toujours des phrases d’anthologie, et Moore y dépeint l’un des meilleurs portraits de l’anarchie. Mais il s’agissait de l’une de ses premières œuvres, et malgré la sinistrose qui empreint toute la série, il était quand même relativement naïf. Comme dans Watchmen, d’ailleurs, lorsqu’il s’imagine qu’on pourrait unir tous les peuples en leur donnant un ennemi commun. Il s’agit bien entendu d’un livre à avoir absolument dans votre collection si vous appréciez l’auteur, et la version Absolute DC est comme d’habitude, l’édition la plus aboutie de cette mini-série.

Pour rappel, les versions Absolute DC représentent le haut du panier pour les collectionneurs de versions originales DC, le format est largement plus grand que l’original, la qualité est toujours au rendez-vous, et ils font un excellent cadeau de Noël.

Je vous laisse donc avec cette nouvelle galerie pour les amateurs de comics anglophones. Comme d’habitude, cliquez sur chaque image pour accéder à la fiche Amazon du livre correspondant.

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.