Taux de positivité en baisse

Ah, j’ai enfin un peu de temps devant moi, et je me rends compte que l’une de mes prévisions est en train de se réaliser. On va donc discuter du taux de positivité au COVID qui est maintenant officiellement en baisse, comme je l’avais prévu dans mes articles précédents.

Le taux de contamination lui-même est en hausse à cause de l’augmentation du nombre de tests avant les fêtes, mais en pourcentage, le taux de positivité est réellement en baisse. C’est normal, ce n’est pas grâce au confinement, ni aux couvre-feux, et je ne vous dirai pas tout de suite à quoi c’est dû, parce que je ne suis ni médecin, ni populiste. Vous n’allez pas me croire sur parole, donc on va attendre que la suite des prévisions se vérifie, avant de se mettre à délirer.

La baisse du taux de positivité va devenir plus évidente dans les jours à venir avec la baisse du nombre de tests. Plus évidente, parce que même avec l’augmentation actuelle du nombre de tests, la courbe de contamination reste exponentielle, donc dès qu’il y aura une diminution des tests, elle donnera l’impression de baisser plus rapidement qu’elle ne le devrait, alors qu’en réalité, la tendance baissière aura été continue.

Le gouvernement, les autorités médicales, et le petit peuple complètement parano vont attendre avec une certaine angoisse l’augmentation inévitable de cette fameuse courbe quelques jours après Noël, l’idée étant que personne n’aura respecté les conseils du gouvernement pour passer de saines fêtes de fin d’année sans contamination sauf vous (parce que les autres, c’est tous des cons…).

Et là, surprise, respect des gestes barrière ou non, la courbe de contamination va continuer à baisser. Elle ne va PAS remonter quelques jours après Noël, et tout le monde va s’en féliciter. Même votre gouvernement va s’en féliciter, et personnellement vous en féliciter avec un bon discours de félicitations. On va enfin commencer à voir la lumière au bout du tunnel, d’autant plus que les campagnes de vaccination auront déjà commencé.

Ces campagnes de vaccination, c’est d’ailleurs une excellente nouvelle : comme tout le monde se fera vacciner sauf vous, les autres vont pouvoir servir de cobayes tout en contribuant à faire baisser le taux de contamination et augmenter les chances de cette fameuse immunité collective dont on nous parle tant, et qui ressemble un peu à une fusion entre des maths et de la magie…

Le problème, c’est que la courbe de positivité va remonter autour du deuxième week-end de janvier. La seule conclusion que les autorités vont en tirer, c’est qu’elles ont trop félicité tout le monde, les gens auront relâché leur vigilance pour le Nouvel An, alors qu’ils étaient restés bizarrement calmes à Noël. Finalement, ils ne seront pas devenus si sages, et il faudra repenser à des mesures restrictives. Et là, on va commencer à se demander si finalement, il ne faudrait pas rendre le vaccin obligatoire pour tout le monde dans tout le pays, et reparler de restrictions des loisirs en extérieur pour les non-vaccinés (je vous prépare un article sur le sujet. J’ai été inspiré).

Oui, je sais réellement tout ça à l’avance. C’est facile…

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.