Couvre-feu

Ah, j’ai un peu de temps pour écrire un petit truc, alors pour faire suite à mon article sur le COVID, je vais vous donner de bonnes recettes de tisanes, qui vous aideront peut-être à vous sortir de cette période un peu difficile qui nous attends inévitablement.

Ne partez pas, c’était une blague… 

Bon alors comme vous le savez probablement déjà, on a maintenant un couvre-feu à 18H00 dans les départements les plus touchés, et d’après mes calculs de petit génie, ce couvre-feu va effectivement réduire le taux de contamination… des plus de 62 ans.

Et comme dans mes articles précédents sur le COVID (un mot que je n’arrive toujours pas à mettre au féminin), je vais vous révéler comment je fais mes calculs AVANT les statistiques qui seront probablement publiées tous les deux ou trois jours, parce que le gouvernement sait s’entourer de gens très compétents qui sauront déterminer après coup les tranches d’âge les plus avantagées par un couvre-feu.

Alors attention, l’Expert en Tout va vous révéler sur quoi est basé cet âge minimum de 62 ans : c’est l’âge minimum de départ à la retraite… En poussant un peu le raisonnement, je peux même ajouter les personnes qui partent en pré-retraite avant cet âge limite et vous faire un prix. Allez, je peux baisser à 60 ans, mais c’est bien parce que c’est vous. Je descendrai pas plus bas. Je suis arrivé à cette conclusion parce que j’ai compris depuis fin juin 2020 qu’on se contamine presque exclusivement À MIDI dans les lieux de restauration publics.

Donc, si on ferme les bars et restaurants, mais qu’on laisse ouverts les cantines, restaurants universitaires, restaurants d’entreprises, restaurants administratifs, et j’en passe… et qu’on institue un couvre-feu à partir de 18H00, les seules personnes qui vont en bénéficier, ce seront les retraités, qui ont plutôt tendance à manger chez eux à midi quand les bars et restaurants sont fermés. Tout les autres vont continuer allègrement à se contaminer.

Entre la fin du mois de janvier et le début du mois de février, le gouvernement va nous annoncer, que bien que le couvre-feu ait eu des effets positifs sur une certaine catégorie de la population, il n’a pas été suffisant pour éviter un nouveau confinement, qui sera probablement un confinement total. Enfin, j’espère, parce qu’en réfléchissant en termes de couvre-feu à 18H00 dans ces conditions, la seule option raisonnable, c’est un confinement total environ un mois plus tard.

Bien entendu, avant ce nouveau confinement, on aura lancé une campagne de vaccination qui sera aussi inefficace sur le court-terme que celle des anglais, beaucoup plus réussie, et qui se retrouvent quand même en confinement environ un mois après la réouverture de leurs bars et restaurants… 

Bref, comme le disait George Orwell dans L’Auberge rouge, On n’est pas sorti de l’auberge…

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.