WandaVision, Episode 7

Ouh là, depuis mon dernier article (que j’ai dû effacer parce que j’y confondais allègrement toutes les zones de vacances scolaires), la courbe de positivité du COVID 19 devient alarmante ! Normalement, ça devrait être la panique d’ici la fin des vacances !

Au niveau des actus sur les célébrités, on en est toujours à environ un violeur/harceleur sexuel par jour. Il n’y a pas si longtemps, il fallait boycotter les films de Roman Polanski, donc si la tendance continue, il va falloir boycotter la moitié des films français. Et tant que vous y êtes, vous allez aussi me boycotter Avengers 1 et 2 et toute la série SHIELD, suite au témoignage de Michelle Trachtenberg, qui jouait la petite soeur de Buffy dans la série de Joss Whedon… Ben c’est vrai les mecs, faut être cohérent. Si vous ne voulez plus voir les films de Polanski parce que son réalisateur vous dégoute, il va falloir aussi arrêter de regarder les deux premiers Avengers en boucle avec un sourire béat… Allez, faites un effort, hein ? Pour avoir l’air crédibles…

Tout ça me fait penser que Johnny Haliday est mort trop tôt… Heureusement, pour nous changer les idées, tous les vendredis à 9H01 sur Disney+, on a notre petite dose de Marvel ! Alors que s’est-il passé dans WandaVision vendredi dernier ?

Ben dans mes prévisions de l’autre fois, je m’étais trompé d’un épisode ! L’antagoniste de la série n’a été révélé qu’à la fin de l’épisode 7, et beaucoup de fans avaient émis cette théorie depuis la bande annonce de la série (AGNES, AGatha harkNESs… C’est malin…)

Et que se passe-t-il dans cet épisode ? Deux ou trois trucs, pour une fois : à force d’entrer et sortir de la barrière énergétique de Wanda, Monica gagne enfin ses super-pouvoirs (même si on ne sait pas trop lesquels), Wanda commence à sortir de sa bulle, et Agnes lui révèle son identité. Donc c’est Agnes qui a tout manigancé, mais qu’est-ce qu’elle a manigancé, exactement…? Et avec qui, vu qu’on entend une voie masculine dans l’un des confessionnaux de cet épisode ? Après la fausse pub Nexus, on comprend qu’il existe plusieurs dimensions dans la série (même si à la limite, on s’en doutait), Wanda donne l’impression de se faire psychanalyser par un genre de docteur spécialisé en magie, et on s’attendrait presque à voir débarquer Man-Thing, mais heu… ben, c’est tout.

Toutes les autres questions restent posées, particulièrement concernant Vision, Quicksilver, et les deux enfants de Wanda, que les fans de comics on pris l’habitude d’appeler les jumeaux. Avec un peu de chance, on aura plein d’explications au prochain épisode, et peut-être un peu d’action… Parce que comme d’habitude, niveau action, c’est… heu… c’est pas terrible. L’humour par contre est toujours omniprésent. Voir Vision finir par se casser de sa séance de confessionnal en envoyant un grand coup sur le micro-perche du preneur de son, c’était plutôt sympa ! De même pour le générique de fin spécial Agatha, complètement barré !

Pour les énigmes, on n’a pas grand chose à se mettre sous la dent. La magie d’Agatha Harkness tend vers le mauve, ce qui ferait d’elle… heu… la Purple Witch ? Et comme la magie de Wanda tend vers le rouge, ben, je sais pas moi… on va peut-être la baptiser Scarlet Witch, et s’orienter vers une histoire mettant en scène des sorcières de toutes les couleurs… C’est pas une solution plus bête qu’une autre, à ce stade…

Ou peut-être que chaque sorcière a le pouvoir d’une Infinity Stone, donc la Scarlet Witch aurait le pouvoir de la Reality Stone (c’est presque plausible), et la heu… Purple Witch aurait le pouvoir de la Power Stone. Le pouvoir de tout casser donc, ce qui ne paraît pas très fonctionnel… Monica aurait peut-être le pouvoir de la Space Stone, (même si on ne sait pas trop ce qu’elle fait, cette pierre)… mais donne quand même l’impression de se faire posséder par le pouvoir mauve d’Agatha dans la scène post-générique !

Et donc, qu’est-ce qu’il va se passer demain ? Ben demain ou dans une semaine, Doctor Strange va faire son apparition dans la série, et on va aller vers une fin qui sera probablement une introduction à Doctor Strange In The Multiverse Of Madness. Mais ce n’est pas comme ça que les sites de news vont vous l’annoncer. L’arrivée de Doctor Strange est tellement évidente qu’on va plutôt essayer de vous faire deviner des trucs complètement inattendus pour faire monter le taux de clics. À l’heure où j’écris ces lignes (j’ai commencé dimanche), j’attends de voir ce que les sites de news vont inventer pour faire monter la pression. Comme je l’ai écrit dans un article précédent, leurs rédacteurs sont très créatifs.

En attendant, revoici une galerie Marvel. J’y ai ajouté l’Omnibus de Cloak & Dagger. Si vous devez posséder un Omnibus sur ces personnages, c’est celui-là qu’il vous faut. Une fois que vous aurez passé les épisodes de Spectacular Spider-Man qui ne sont pas si réussis, vous aurez le plaisir de profiter des épisodes de Bill Mantlo et Rick Leonardi (pour la mini-série et la série), et de Chris Claremont et Bill Sienkiewicz (pour leur apparition dans les New Mutants). Le talent de Bill Mantlo dépendait beaucoup de son dessinateur. Chris Claremont, par contre, il s’en fout. Il arriverait à rendre intéressant n’importe quoi, et ça s’est vu quand Bill Sienkiewicz a fait ce qu’il a voulu dans New Mutants avec son nouveau style révolutionnaire. Tous les dialogues sont restés cohérents, et c’est aussi à ça qu’on reconnaît le talent. Et les images de Rick Leonardi recolorisées par Veronica Gandini sont absolument sublimes !

Allez, je vous laisse avec la galerie Marvel :

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.