Premiers pass

Deuxième épisode de What if ce mercredi sur Disney+ ! Un épisode aussi réussi que le précédent, et certaines scènes avec Thanos sont franchement marrantes ! J’ai rigolé de bon cœur ! Encore un épisode à voir absolument, donc !

Au niveau des news COVID, comme prévu la courbe de contamination continue de monter. De mon côté, j’ai commencé les pass sanitaires à grands coups d’écouvillons dans les narines, et mes premiers tests ne m’ont pas trop dérangé, donc je vais en rester à ça tous les trois jours à partir du 30 août, pour pouvoir continuer à travailler en centre commercial.

Après, je ne vais pas continuer de bosser pour toutes mes boîtes d’intérim habituelles. Jusque là, deux d’entre elles se sont organisées autour du Pass sanitaire (je n’ai pas de nouvelles des autres, mais ça va venir). La première a voulu me faire passer un pass sanitaire pour un certificat de vaccination, et m’a dit que ses clients exigent que son personnel se fasse vacciner pour ne pas se retrouver devant le pointeau de sécurité sans pass sanitaire valide, et donc ne pas pouvoir travailler à cause d’un simple oubli (parce qu’aux heures où on travaille, les pharmacies et centres de dépistage sont fermés). Ça se tient et j’y ai presque cru, jusqu’à ce qu’une deuxième boîte d’intérim (qui travaille avec les mêmes clients…) me contacte pour me dire que les pass sanitaires seront à télécharger sur leur site au préalable à partir du 30 août pour valider chaque mission quelques jours avant qu’elle ne commence, ce qui est quand même un peu plus normal.

Donc mes futurs boulots d’intérim risquent de se limiter aux boîtes d’intérim qui appliquent une politique un peu moins à droite, et qui n’attribue donc pas de privilèges aux personnes qui restent sages. Quant à mes tests, ils étaient bien entendu négatifs, et je m’attends à ce qu’ils le soient systématiquement, variant ou non.

De son côté, le gouvernement pousse à une troisième dose pour tout le monde, les laboratoires de pharmacie aussi, et l’OMS tient bon, en préconisant une troisième dose uniquement pour les personnes à risque (parce qu’il faut aussi des premières doses pour les autres pays). Le vaccin le plus populaire (Johnson & Johnson. Une seule dose) devient de plus en plus rare sans qu’on comprenne pourquoi les stocks ne sont pas renouvelés en flux réguliers, comme dirait l’autre. L’un des vaccins les moins populaires (Moderna) a fait l’objet d’une étude démontrant qu’il protège mieux que l’un des vaccins les plus populaires (Pfizer), ce qui devrait attirer le public du côté du Moderna, au moment où le Pfizer se fera de plus en plus rare. Bref, comme prévu, on dirait qu’on s’oriente très discrètement vers une rupture de stock, sans qu’on comprenne trop pourquoi…

Heureusement qu’on peu se changer les idées en regardant la situation de l’Afghanistan. Ah ben non, finalement, ça change pas trop les idées… Si Donald Trump avait retiré ses troupes du temps où il était président, comme l’a fait Joe Biden, tout le monde l’aurait cassé en deux. Là, on ne dit pas grand chose, et on regarde un peu passivement la prise du pouvoir par les Talibans version 2021 : les Talibans communicants. WhatsApp a même été obligé de leur fermer leur groupe… On attend maintenant les mises à jour des terroristes en version 2021, avec un terrorisme mieux expliqué, socialement acceptable et très tendance… Après avoir pris le pouvoir, les talibans du futur procèdent comme Poutine, Trump et Bolsonaro : ils communiquent massivement en prenant tout le monde pour des cons. Ça a toujours marché, et ça marchera toujours.

Au niveau de mes productions, le nouveau Worlds of Rage est enfin en vente sur comiXology, donc vous avez droit à une galerie des numéros de Rage en version numérique ! Enfin une bonne nouvelle !

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.