Joyeux Noël (avec un peu de retard)

Allez, on commence les News en Vrac avec The Book of Boba Fett! Ouh là, il était vraiment pas terrible, ce premier épisode ! Bon ben, heu… passons à autre chose… De quoi on pourrait parler pour se changer les idées ? Ah, je sais :

• News COVID ! Le gouvernement va proposer le changement du Pass sanitaire en Pass vaccinal, et tout le monde est pratiquement sûr que la loi sera adoptée à la mi-janvier. Moi, j’en suis moins sûr, mais comme vous avez pu le constater en lisant mes articles, je me trompe souvent (et qu’est-ce que je peux pas écrire comme conneries d’ailleurs, c’est pas possible…)

Et à quoi il va servir, ce Pass vaccinal ? Je vous donne un exemple : pour le moment, si vous voulez aller au restaurant, vous êtes tenus de présenter soit un Pass sanitaire, soit un test négatif. Si vous avez un Pass sanitaire, vous êtes dispensé de test, donc il y a des chances que vous soyez positifs sans le savoir. Si la loi passe, à partir de la mi-janvier, lorsque vous irez au restaurant, vous serez tous dispensés de test… Donc le Pass vaccinal va-t’il encore plus contribuer à la hausse de la courbe de contamination que le Pass sanitaire ? Même en éliminant les tests PCR et antigéniques de confort de l’équation, ce qui aura pour effet de faire baisser artificiellement la courbe, on dirait bien. Mais pas de panique, maintenant, on peut faire des auto-tests !

Alors les auto-tests, ça marche comme ça : quand vous rendez visite à votre famille, vous achetez un simple auto-test pas trop cher par sécurité, vous vous testez vous-même, et hop, vous savez si vous êtes positif ou non ! C’est génial, les auto-tests ! Vous pouvez vous protéger et protéger vos proches. Vos proches. Pas les autres. Juste vos proches.

Parce que quand vous allez au restaurant, au milieu de tout plein de gens que vous ne connaissez pas et dont vous n’avez strictement rien à foutre, vous n’allez pas payer un auto-test. Le restaurant est déjà assez cher comme ça (c’est vrai, merde). Vous vous êtes déjà fait vacciner pour vous protéger et protéger les autres, comme on dit. Vous avez déjà fait un gros effort. Maintenant, les autres (les VRAIS autres. Ceux que vous ne connaissez pas) peuvent aller se faire foutre. Les auto-tests, c’est pour protéger les gens qu’on connaît, pas les cons qui n’existent que pour vous emmerder, et n’ont généralement rien à faire aux endroits où vous vous trouvez. Pas bon pour la courbe de contamination, ça… Après, les auto-tests sont antigéniques, donc ils vont générer pas mal de faux-négatifs avec Omicron, ce qui les rend quand même un peu inutiles, sur les bords…

Heureusement que la courbe de contamination va baisser à la deuxième quinzaine de janvier (même s’il est difficile de prévoir de combien elle va monter), comme ça on pourra prétendre que les mesures ont été efficaces, et on félicitera votre effort collectif, parce que le gouvernement sait que vous êtes tous très altruistes… 

Pour ma part, je vais attendre un peu avant de me faire vacciner (peut-être avec le vaccin de Valneva à la limite, si j’arrive à tenir jusqu’en avril), notamment parce que je suis complètement irresponsable, mais surtout pour ne pas participer à ce vaste… effort collectif… qui consiste principalement à fourguer des doses de vaccin qui ne sont réellement efficaces que lorsqu’elles sont administrées tous les trois mois, tout en se privant sciemment de tous les moyens de faire baisser la courbe de contamination : tester et isoler, fermer les cantines, les restaurants universitaires et d’entreprise pour les remplacer par un système de restauration en click and collect, et tout plein d’autres trucs qui feraient muter l’économie au lieu de l’entamer, mais sont certainement complètement inutiles puisqu’ils ne sont même pas envisagés…

En attendant, ça va bien m’emmerder pour les festivals. Ne pas pouvoir regarder Spider-Man au cinéma, c’est frustrant, mais à la limite, c’est pas grave. Me passer de festivals en revanche, c’est quand même un peu plus chiant. Ceci-dit, les festivals seront bien emmerdés aussi à cause des nouvelles restrictions, et risquent pour la plupart d’être annulés, à moins qu’on arrive à les faire passer officiellement pour des meetings politiques ou des rassemblements religieux (qui ne subissent pas les mêmes restrictions parce qu’on a le droit, c’est la loi, et on vous emmerde). Changer les festivals en meetings politiques est peut-être faisable d’ailleurs, parce qu’il y a plein d’artistes dans les festivals, donc ils peuvent tous se présenter aux élections… Ils ont les qualités requises…

• Allez, on passe à de courtes news sur mes productions, ça me changera les idées. Le remontage des Worlds of Rage est presque terminé, et les rééditions devraient très vite devenir disponibles sur les mêmes sites que la série numérique Rage. Je vais bientôt ajouter les superbes nouvelles scènes d’introduction de Séréna par Stéphane Degardin, et elles sont tellement géniales, que j’ai envie d’en faire un économiseur d’écran ou un fond d’écran dynamique (voire les deux) !

En attendant, je vous laisse avec une galerie de comics US indépendants, tiens !

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.