Les News du vendredi

Ça y est, les négociations sont finies, et l’Ukraine est en guerre. On peut donc arrêter le délire des négociations qui ne servaient de toutes façon à rien, comme j’ai essayé de l’écrire depuis le début à ma façon inimitable (et en ayant moi aussi les infos au fur et à mesure).

Officiellement, la France n’est toujours pas en guerre, parce que malgré ses demandes, l’Ukraine n’a jamais été intégrée à l’OTAN. L’Ukraine est donc un petit pays isolé en Europe que Poutine pouvait emmerder quand il le voulait. C’est juste que jusqu’à présent, il choisissait de ne pas le faire, et se le gardait en quelque sorte pour la faim.

Donc officiellement, on n’est toujours pas en guerre, et on balance les pires sanctions économiques possibles qui seront en théorie compensées par les actifs de l’Ukraine quand la Russie l’aura envahie. Si Poutine avait attaqué la Pologne par exemple, la France aurait participé à la riposte parce que la Pologne fait partie de l’OTAN. Donc là, la France serait en guerre, mais ce n’est pas le cas. Après, rien n’est inscrit dans le marbre. Si la Pologne devenait un pays rempli de séparatistes nazillons pro-russes endoctrinés par leurs réseaux sociaux par exemple, une sortie de la Pologne de l’OTAN pourrait se discuter, puisqu’en façade, le peuple donnerait l’impression d’avoir envie d’être russe… Et ainsi de suite jusqu’à ce que la Russie réussisse à bouffer toute l’Europe…

Alors où en est-on ? Officiellement, Poutine est un genre de dictateur amer qui a toujours considéré l’Ukraine comme une partie de la Russie. On a l’impression qu’il a un peu mal vieilli et qu’il fait la guerre sur un coup de tête… Et c’est normal qu’on puisse le penser, parce qu’officiellement, la Russie n’est pas en train d’entrer dans la crise économique la plus grave de son histoire. Certainement pas, parce que si c’était vrai, RT nous en aurait parlé. Et RT a surtout tendance à dire que tout va mal chez les autres, donc ça veut dire qu’en Russie, tout va toujours bien.

De notre côté, on ne va pas entrer en guerre officiellement non plus, parce que nous non plus, nous ne sommes pas en train d’entrer dans la crise économique la plus grave de notre histoire. Ça se voit pas du tout d’ailleurs. Et c’est pour ça que tous les autres pays, dont les USA, n’ont aucune raison de s’engager dans un conflit armé qui ne les regarde pas. C’est parce que tout va bien chez eux aussi. Donc, la guerre n’est dans l’intérêt d’aucun pays. Officiellement.

Mais officieusement on va quand même agiter un peu nos troupes du côté des pays frontaliers qui font vraiment partie de l’OTAN, au cas ou les actifs de l’Ukraine ne viennent pas équilibrer les sanctions économiques de la Russie quand l’invasion sera finie. Ce ne sera pas une guerre. Juste des mouvements de troupes. Pour le moment. Tout ça en gardant un oeil sur les pays comme la Chine qui vont nous trouver un peu distraits, ces temps-ci, un peu éparpillés, et pourraient en profiter pour s’en prendre à un pays frontalier ou deux.… Et bien entendu, de son côté, l’Amérique envoie ses troupes en Europe pour nous rassurer. Pas pour faire la guerre. Juste pour nous rassurer.

Bref, officiellement, aucune guerre mondiale en vue. Pour le moment, on en est juste à la préparation de la destitution d’un président russe qui devient de plus en plus gênant. On n’a plus qu’à espérer que ça marche…

Allez, on passe à la suite !

• News Facebook ! C’est nouveau, mais c’est notable, et les indices rendent le foutage de gueule de plus en plus évident, alors on va parler de Facebook.

Mon Petit Poney, L’île aux enfants, La croisière s’amuse, Bonne nuit les petits (pour les vieux)… C’est à ça que me fait penser mon mur Facebook depuis le début de l’instauration du Pass sanitaire. J’avais déjà viré moi-même la plupart des Poutinistes (sauf quelques amis artistes que je suis obligé de suivre)… hé ben maintenant les algorithmes Facebook se sont occupés du reste. Plus aucune news partagée sur quoi que ce soit n’apparaît sur mon mur, et mes Like ont chuté à environ 5 à 10 par jour. Ça signifie que je suis devenu presque invisible (le pourcentage d’amis qui voient mes posts apparaître sur leurs murs a considérablement baissé), et complètement isolé de toute source d’information quelle qu’elle soit. Pas juste isolé des sites paranos. Isolé de toutes les sources d’information. À un point que je n’ai même pas l’impression qu’il se passe quoi que ce soit en Ukraine. Je vous tiens au courant de l’évolution de mon mur édulcoré, sans sucre, sans gras, et bon pour la santé, au fur et à mesure. La suite dans un prochain article.

• Niveau Entertainment, on va parler exclusivement d’Apple TV+, avec mes trois séries du vendredi : Servant, Suspicion… et Severance, qui était la super bonne surprise de la semaine dernière.

Servant commence enfin à remonter, et on commence à avoir un début de compréhension de ce qu’il est en train de se passer dans cette nouvelle saison. Ça redevient excitant !

Suspicion commence enfin à décoller ! Et c’est pas trop tôt ! Là aussi, on commence à commencer à avoir un début de commencement de compréhension de l’intrigue, mais pour le moment, c’est toujours l’histoire de quatre personnages et un tueur professionnel accusés à tort de l’enlèvement du fils d’une ambassadrice. Se taper les premiers épisodes pour en arriver à celui-là, ça valait le coup ! Espérons que ça dure !

Et la bonne surprise de la semaine dernière, c’était Severance, une série complètement délirante qui démarre fort et dont le niveau n’a pas encore baissé ! C’est l’histoire d’employés qui travaillent sur quelque chose de tellement secret qu’ils se font laver le cerveau avec leur accord. Du coup, leur vie est divisée en deux : leur vie normale, après le boulot, et leur vie d’employés, pendant le boulot, complètement distinctes l’une de l’autre. Sur quoi travaillent-ils ? C’est un mystère. Mais est-ce vraiment la bonne question, puisque tout a l’air faux dans cette série…? Tout a l’air faux, mais les situations ont l’air tellement vraies, on dirait tellement du vécu, que c’est littéralement génial ! À voir absolument !

Et si on parlait de mes productions, maintenant, tiens ?!

• Du côté de mes productions donc, ça bouge enfin ! Les numéros 1 à 8 de la série Worlds of Rage ont été déployés dans presque toutes les librairies numériques qui hébergent la série Rage, et je vais mettre à jour les fiches correspondantes sur le Rage Website ce week-end.

Bon, pas tout à fait dans toutes les librairies numériques.

Parce qu’avec ComiXology et Kindle, ça pose problème. Comme tout le monde le sait maintenant, Amazon a acheté ComiXology il y a quelques années, et depuis février, tous les comics de ComiXology ont été intégrés à la bibliothèque Kindle. Pour les clients, tout est relativement transparent. Pour les éditeurs, en revanche, tout est relativement compliqué, parce qu’Amazon a fermé ComiXology trop tôt. Du coup, les Worlds of Rage sont tous prêts à être publiés sur Kindle, mais impossible de les mettre à leur prix normal de 0,99 € à cause d’un bug du système.

En attendant que le support technique puisse résoudre le problème, je vais donc m’occuper un peu des boutons sur les fiches de livre, et virer tous les boutons ComiXology du Rage Website. C’est un peu la fin d’une époque… Et pour le début de l’autre, ben on attend la résolution des bugs… L’édition de livres numériques, c’est un peu comme la vie…

Bon allez, on se quitte avec une galerie d’éditeurs US indépendants, tiens !

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.