Apple

10 novembre 2020 ! C’est la date de la nouvelle keynote d’Apple, avec l’annonce des nouveaux Mac ARM qui remplaceront progressivement les Mac Intel. Pour commencer, Tim Cook n’annoncera probablement que des ordinateurs portables. Pas de nouveaux iMacs donc, d’autant plus que la gamme a été renouvelée cet été.

Apple est pour le moment une société incontournable, et Donald Trump n’en est toujours pas l’actionnaire majoritaire (vous avez eu peur, hein ?), alors autant lui consacrer un petit article.

Apple construit son matériel et ses logiciels avec des priorités. La priorité à long terme, c’est fusionner les systèmes macOS et iPadOS, ainsi que le matériel qui va avec. Pour le moment, au niveau des nouveautés de l’année prochaine, on va probablement vers un iMac tactile à pied articulé, qui fera une concurrence directe à la Cintiq de Wacom. Une fois que le pied articulé sera également devenu un chargeur à support magnétique, et que le poids de l’iMac aura suffisamment baissé, on pourra également détacher l’iMac de son socle, et la fusion avec l’iPad sera presque parfaite.

Plus loin dans le futur, le but est de placer tout le système d’exploitation dans le cloud. Les fonctionnalités système vont donc progressivement devenir de plus en plus indépendantes de l’utilisateur. Le système devient d’ailleurs de plus en plus verrouillé à chaque mise à jour. Dans le nouveau système MacOS Big Sur, les connexions système Apple deviennent indépendantes de votre firewall. Attendez-vous à d’autres nouvelles fonctionnalités qui vont détacher complètement le système des actions de l’utilisateur et des applications des développeurs.

A court terme, c’est à dire chaque année, avec chaque nouvelle version majeure du système, la priorité, c’est la sécurité (et pour iPadOS, apparemment, c’est pas gagné). L’évolution du système de reconnaissance faciale entraîne chaque année une évolution de l’appareil photo/vidéo intégré à chaque appareil portable, ce qui implique que chaque nouveau modèle d’iPhone prend de meilleures photos que le modèle précédent. Le but à court terme est d’y ajouter un système de reconnaissance d’empreinte digitale directement sur l’écran, ce qui permettra à l’utilisateur d’être le seul à pouvoir utiliser son iPhone déverrouillé, à moins d’autoriser explicitement son utilisation par un tiers.

L’une des nouveautés majeures de cette année (ou de l’année suivante, en cas de retard), ce seront les Tags (pas sûr du nom officiel pour le moment), qui permettront le repérage à grande échelle. Collez un Tag sur vos clés, et vous allez pouvoir les retrouver à l’aide de votre iPhone, votre Apple Watch ou tout autre appareil Apple. Dans un sens, ce sera une innovation bienvenue, puisqu’actuellement, on peut se procurer des bracelets bon marché qui vibrent quand on s’éloigne du téléphone, mais l’Apple Watch n’est toujours pas dotée de cette fonctionnalité (merci Apple…) Mieux encore : vous allez dans une grande surface, vous placez vos produits dans votre caddie, vous passez une borne à la sortie, et tout est payé automatiquement. Et tout ça dans une grande surface normale et non équipée pour le paiement direct. Les possibilités des Tags sont illimitées.

Paradoxalement, il n’y aura que très peu de propagande accusant Apple de vouloir “repérer tout le monde”. Pourtant, ce serait quand même facile…

Parallèlement à cela, Apple prépare des lunettes à réalité augmentée, qui ne seront populaires que si elles servent également de lunettes de vue avec correction logicielle complémentaire. Ce n’est pas un problème évident, et pas seulement à cause de spécificités techniques. Dans un premier temps, Apple devrait proposer des lunettes avec verres correctifs amovibles, puis probablement se rapprocher d’un acteur majeur dans le domaine de l’optique spécialisé dans la correction de la vision.

Et une voiture. Apple prépare une voiture. Le projet commençait à dérailler un peu, au point qu’Apple allait recentrer ses efforts sur la partie logicielle de la voiture uniquement, mais le COVID 19 a méchamment attaqué les constructeurs automobiles, et quand les faillites menacent, les propositions de rachat commencent.

Oh, et j’oubliais l’Apple TV ! Apple commercialise également un boîtier qui devient de plus en plus inutile avec les années, et dont l’interface sera à terme intégrée aux télés connectées. À mon avis, encore quelques mises à jour de l’Apple TV, et Apple va tout simplement abandonner sa production.

Naturellement, tout cela va passer au second plan, le sanitaire étant désormais prioritaire. Au niveau sécurité, la reconnaissance faciale va évoluer un peu plus rapidement vers la reconnaissance rétinienne (pour des raisons pratiques évidentes qui me font quand même bien rigoler), mais la vraie priorité, c’est maintenant la santé. Pendant le confinement, Apple a tout d’abord fabriqué des visières pour plus de sécurité et de convivialité dans ses magasins en période de pandémie, puis il a été déterminé qu’une visière ne protège pas suffisamment, et Apple fabrique à présent de vrais masques, classiques et transparents. L’Apple Watch va évoluer pour reconnaître le moindre symptôme d’une maladie contagieuse, et en avertir son possesseur. De même pour le système de reconnaissance faciale de ses appareils, et le nouveau système de reconnaissance d’empreintes. Et ce n’est que le début.

Rendez-vous le 10 novembre les news officielles !

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *