Des coups dans la tranche

Bon, alors de quoi on va parler, aujourd’hui ? Ah oui tiens, j’avais prévu de dire du mal d’Amazon, pour changer ! Et puis ça me fera une occasion de monétiser mon site à ma façon inimitable, en essayant encore de vous fourguer des bouquins !

Alors, j’ai lu un post facebook il y a quelques semaines d’une responsable d’une petite maison d’édition qui disait qu’elle n’était plus sur Amazon à cause du taux de retours complètement énorme. Du coup, ça m’a donné l’idée d’un article sur la politique de retours d’Amazon, qui va peut-être plaire aux libraires et aux éditeurs, parce que certains points ne sont pas trop à l’avantage du pire ennemi des petits commerçants. Remarquez, ça risque aussi de ne pas leur plaire, parce que par extension, ce n’est pas trop à l’avantage des libraires et des éditeurs non plus…

Alors quand vous commandez par correspondance, la loi vous donne quatorze jours pour retourner votre commande si l’article ne vous convient pas, quel que soit le cas. Et Amazon vous donne même encore plus de temps. Même dans ces conditions, peu de gens vont renvoyer une commande sur un simple coup de tête. Non, ce qui va se passer, c’est que le colis va le plus souvent arriver mal protégé. Certains colis subissent même tellement de chocs, qu’on se demande si le personnel du conditionnement ne jouent pas au foot avec pour sauver les libraires… D’ailleurs, parlons-en du conditionnement. Il y a quelques années, ça allait, et les colis Amazon étaient réellement bien protégés. A présent, vos gros livres super-chers qui vaudront peut-être encore plus cher quand ils seront épuisés sont protégés avec quelques morceaux de papier craft qui se courent après dans un carton trop grand.

Avec les nouveautés au format Absolute DC, le problème ne se pose pas, parce que c’est le carton de protection estampillé DC qui prend les coups dans le carton trop large, et le livre à l’intérieur s’en sort intact. Avec les Marvel Omnibus, le livre arrive très souvent intact aussi, mais là, ça tient du miracle, donc je suppose que j’ai souvent eu de la chance. Lorsque le colis est envoyé par un vendeur tiers, et que son conditionnement ne dépend pas d’Amazon, le problème se pose rarement, puisque les libraires et vendeurs d’occasion sont souvent plus soigneux que le personnel logistique d’Amazon. En revanche, en cas de problème, les frais de retour risquent d’être payants en fonction de la politique du vendeur.

Non, le problème se pose quand vous commandez à Amazon des livres qui ne sont plus des nouveautés. Le plus souvent, je commande des livres relativement chers, et les problèmes les plus courants sont des problèmes de tranche aplatie à cause des coups qu’a pris le livre au cours de son trajet. Quand je commande des nouveautés, ça va encore, mais si le livre est paru depuis quelques années… Comment vous dire… Il y a de grandes chances qu’Amazon, peut-être par l’intermédiaire d’un éditeur ou d’un libraire peu scrupuleux, vous renvoie un retour. Parce que quand les livres ont pris quelques coups, pour quelqu’un qui a vraiment envie de les vendre, ce n’est pas très important, et des fois, ça passe…

Et il y a quelques jours, dans mon cas, cette tendance est montée d’un cran. J’ai commandé une version collector de Sin City parue en 2016 sur laquelle je suis tombé par hasard sur Amazon… et elle est arrivée avec une protection impeccable. Dans un carton serré à l’intérieur du carton Amazon, pour plus de sécurité. Et quand je l’ai déballé, je me suis aperçu que le livre avait un gros coup sur la tranche… Pas à cause du trajet, puisque le carton de protection était intact. Le coup était d’origine…

Alors effectivement, les retours, pour les libraires et les éditeurs, c’est très gênant, et quand les pertes sont trop élevées par rapport aux bénéfices, il faut effectivement se retirer d’Amazon. Mais juste un truc. Si vous vendez des collectors. À partir d’un certain ordre de prix. Évitez de nous envoyer vos retours. C’est agaçant et frustrant pour tout le monde.

Et juste pour ceux qui veulent tenter l’expérience, je vous donne l’adresse du livre en question. Très belle pièce, d’ailleurs. Peut-être qu’avec un peu de chance, vous l’aurez en bon état. Cliquez sur l’image ci-dessous pour participer au grand jeu des retours, et peut-être avoir la possibilité de vous payer une version collector en bon état de cette fabuleuse mini-série.

J’en profite pour ajouter également à la galerie DC Absolute Dark Knight: The Master Race, avec lequel j’ai exactement le même problème. Aucun exemplaire n’est envoyé dans son carton estampillé DC, et ils ont tous pris des coups. Je l’ai renvoyé deux fois, et j’ai fini par demander un remboursement pour finalement le commander à Bud’s Artbook, un libraire en qui j’ai entièrement confiance pour la qualité des produits et la protection des colis.

Cliquez sur les livres correspondants pour accéder à leur fiche Amazon en toute connaissance de cause. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu.

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.