Les News du vendredi

Ah ben je pensais pas qu’ils iraient aussi vite, au gouvernement ! Il y a une quelques jours, je publiais un article dans lequel j’écrivais que le Pass vaccinal serait suspendu fin mars début avril en me basant sur la date du premier tour des élections présidentielles. Vous prenez la date, vous enlevez une dizaine de jours et hop, vous obtenez une fourchette Fin mars Début avril. Et quelques heures après, la même fourchette a été annoncée par le porte-parole du gouvernement…

Notez qu’on ne vous dira sur aucun site qu’il y a comme un rapport avec la date du premier tour des élections. Ceux qui essaient de vous faire croire que le vaccin va vous sauver (qui ont une tendance à gauche ou à droite) ne vont pas faire le rapprochement, et ceux qui essaient de vous faire croire que le vaccin va vous empoisonner (qui ont une tendance à l’extrême gauche ou à l’extrême droite) non plus. Essayez de poster un truc en rapport sur un mur de réseau social de l’un de ces sites, et vous verrez que vous n’aurez que quelques Likes qui se courent après, et deux ou trois commentaires évasifs, voire aucun Like ni aucun commentaire. Au mieux, quelqu’un essaiera de vous parler, mais uniquement pour vous orienter vers un sujet complètement différent avec une réponse à votre post qui sentira bon la lettre-type (enfin ça, c’est moi qui le dit. J’ai pas essayé, je ne fréquente pas ces sites). En réalité, cette suspension du pass vaccinal pendant cette période arrange littéralement tout le monde, donc personne ne va ironiser là-dessus sur des sites mainstream, et encore moins sur des sites populistes.

Partant de là, je crois qu’en plus de prévoir la courbe d’incidence du virus, je peux prévoir aussi l’évolution du pass vaccinal. Sans même me baser sur la situation sanitaire.

Alors le pass vaccinal va effectivement être suspendu une quinzaine de jours avant le 10 avril, quelle que soit la situation sanitaire. Même si on se prend une forte montée de la courbe, c’est pas grave, tout sera sous contrôle. Et si la courbe baisse réellement et que vous disposez d’un pass vaccinal, vous pourrez même aller voter sans masque si vous voulez. Et on vous servira un petit café. Avec des croissants. Quel que soit le président élu, le pass vaccinal ne sera pas annulé, mais restera suspendu pendant toutes les vacances d’été. En septembre, la situation sanitaire obligera le gouvernement à le réactiver, mais pas d’inquiétude ça ne va durer que deux mois. En novembre, grâce au fameux effort collectif dont on vous parle tant, le pass vaccinal sera de nouveau suspendu pour une période indéterminée. Malheureusement, en janvier la situation sanitaire va encore obliger le gouvernement à réactiver le pass vaccinal pour une période indéterminée…

Difficile de prévoir la suite, puisque contrairement à la situation sanitaire associée aux décisions gouvernementales, la situation sanitaire associée au COVID va réellement évoluer. Normalement, elle devrait aller en s’améliorant, puisque les variants contaminants mais non dangereux commencent à occuper le terrain, et on devrait s’orienter vers ce que les autorités sanitaires appellent à tort l’immunité collective. À tort, parce qu’une immunité collective est impossible dans le cas d’un coronavirus, sinon plus personne ne chopperait de rhume.

En suivant la logique actuelle de vaccination à outrance adoptée par le gouvernement, le mieux qu’on puisse espérer est que les variants non contaminants restent en place, pour pouvoir vivre avec le virus, comme on dit chez nous. Parce que si on n’arrête pas de vacciner contre un coronavirus, il est impératif de laisser se développer les versions hyper contaminantes et non dangereuses, qui pousseront les versions dangereuses dans leurs derniers retranchements, pendant qu’on se vaccine en se mouchant et en toussant avec un sourire béat. Toujours en suivant cette logique, lever les restrictions en pleine épidémie de variant pas trop méchant parait une bonne idée. Ça va nous permettre de bien nous mélanger et de bien nous contaminer avec le dernier variant à la mode qui fait pas trop mal.

Et puis ça permet aussi de vendre du rêve aux déprimés, qui en ont bien besoin. Du rêve, parce qu’à terme, le seul résultat possible de cette politique, c’est la tombée de l’épidémie à des niveaux relativement bas, au lieu de l’eradication du virus. Et une fois que tous les variants du virus seront plus ou moins à égalité, on risquera de se faire avoir une fois de plus par un variant dangereux.

Là aussi, pas d’inquiétude. D’ici là, on aura écoulé les stocks des anciens vaccins, et on disposera d’un nouveau vaccin efficace contre tous les variants qu’on connaissait sauf le nouveau variant dangereux dont les petits ARN Messagers n’auront pas les plans. Heureusement, ce nouveau vaccin sera quand même efficace, notamment parce que son taux d’efficacité englobera toutes les versions connues du virus. Après quelques tests, on va déterminer que les vaccinés seront protégés de l’hôpital avec une efficacité entre 30 et 70 % en fonction de la fréquence des doses, par opposition aux non vaccinés qui ne peuvent pas trop faire l’objet de tests et n’existent de toute façon que pour engorger les hôpitaux. Pour toutes ces raisons, le vaccin sera cette fois obligatoire.

• Bon ben après tout ce délire, j’aurais bien aimé vous parler aussi de Servant et de la nouvelle série Suspicion sur Apple TV+, mais les épisodes du jour n’étaient pas terribles. Servant patine, et Suspicion n’a toujours pas fini de décoller. Rien de mémorable, donc.

Allez, je vous laisse avec une petite galerie d’indépendants US. Comme d’habitude, cliquez sur les liens et achetez ces bouquins super-chers pour qu’Amazon, l’ami des libraires, me file du pognon et me permette aussi d’acheter des bouquins super-chers.

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.