Dispo sur Amazon !

À l’heure où j’écris ces lignes, le confinement n’est pas terminé, la grogne des commerçants non plus, et l’État commence maintenant à distribuer des amendes aux libraires encore ouverts qui ne respectent pas le Click & Collect. Alors c’est pas pour prendre leur défense, mais perso, je suis allé chercher une commande en Click & Collect au Gifi du coin, et je peux vous dire que quand vous avez beaucoup de clients, c’est quand même un peu la merde. Votre magasin fermé vous sert littéralement d’entrepôt, on classe les commandes comme on peut, et au bout d’un moment, on finit par les retrouver (avec l’aide du client). J’ai entendu dire à la télé que le Click & Collect, ça marche très bien, mais en fait, non, ça marche pas très bien, parce qu’un magasin, même une grande surface, ce n’est pas fait pour ça.

Parallèlement, on parle de reporter le Black Friday parce que tout le monde sera fermé (traduisez : on veut tous rouvrir pour le Black Friday, mais on voudrait surtout pas vous le demander comme ça…). Alors pour rappel, le Black Friday et Halloween, ce sont deux événements importés des USA qui subissent aujourd’hui un effet Gilets jaunes (quand l’État n’a pas de masques, tout le monde en veut, et quand l’État impose le port du masque, plus personne n’en veut). Il y a encore un an, tout le monde critiquait ces deux événements, principalement présentées comme des fêtes commerciales qui ne servent qu’à engraisser les gros capitalistes que sont les commerçants et les grandes surfaces. Maintenant tout le monde apprécie ces journées finalement hyper importantes pour le chiffre d’affaire de vos sympathiques commerçants de proximité et grandes surfaces (de proximité) et devrait en conséquence s’abstenir de commander chez ce gros prédateur capitaliste (et américain, surtout…) qu’est Amazon. S’abstenir de consommer par solidarité, c’est le concept le plus con que j’ai jamais vu, mais apparemment, c’est très à la mode, en ce moment…

Des associations et élus demandent également à boycotter Amazon pour soutenir l’emploi local, en imaginant des espèces de villes mortes avec des magasins fermés… Si vous suivez mon blog, vous savez déjà comment la situation va évoluer. Des magasins vont fermer, et d’autres seront rachetés par de grands groupes qui vont les transformer en petites surfaces de proximité. Votre cauchemar, ce ne devrait pas être une ville fantôme, mais une ville bourrée de petits commerces de proximité qui ne seront plus que des enseignes. Et ne vous y trompez pas, si nos grandes surfaces ne s’y mettent pas, c’est Amazon qui va profiter de ce créneau… En attendant, on peut toujours déplacer le problème en appelant à boycotter n’importe quoi du moment que ce n’est pas français… Bizarrement, quand les petits commerçants français ont commencé à se faire bouffer par les grandes surfaces françaises, le petit peuple n’en faisait pas tout un plat…

En attendant, moi aussi il faut que je gagne un peu d’argent pour financer mes livres, dont les versions imprimées sont dispos exclusivement sur Amazon justement (je commande régulièrement de petits stocks de mes livres sur Amazon à prix Auteur pour les vendre en festival), et comme vous le savez déjà, j’ai décidé de monétiser ce blog en devenant Partenaire Amazon. Mais comme je n’ai pas trop envie de vous vendre n’importe quoi, je ne vais vous présenter que des produits que j’ai déjà, et qui en plus, n’intéresseront pas tout le monde. Comme quoi, je m’y prends un peu comme avec la création des mes livres : je choisis un créneau de niche, je ne fais aucune publicité et je m’étonne ensuite de ne pas vendre grand chose. Je suis incorrigible.

Aujourd’hui, j’ai ajouté à ma galerie Marvel, The Ultimates Omnibus, un livre totalement exceptionnel qui contient les deux premières mini-séries The Ultimates, écrites par Mark Millar et dessinées par Bryan Hitch ! Mark Millar fait partie de ces scénaristes complètement exceptionnels qui sur certains projets se laissent un peu aller, parfois parce qu’ils prennent trop de projets à la fois, et d’autres fois, comme c’est le cas de Millar, parce qu’ils se reposent un peu trop sur leurs acquis. Tout ce qu’a écrit Millar n’est pas forcément réussi, mais ses deux mini-séries Ultimates sont un véritable chef d’œuvre ! C’est simple, quand on commence à lire un épisode, on n’arrive plus à s’arrêter jusqu’à la fin de l’histoire ! Bloquez deux journées ou deux nuits si vous le pouvez pour lire tous les épisodes de la première série en une seule fois, puis tous les épisodes de la seconde, vous ne le regretterez pas !

Pour rappel, les versions Marvel Omnibus représentent le haut du panier pour les collectionneurs Marvel, le format est un peu plus grand que l’original, la qualité est toujours au rendez-vous, et ils font un excellent cadeau de Noël.

Je vous laisse donc avec cette nouvelle galerie pour les amateurs de comics anglophones. Comme d’habitude, cliquez sur chaque image pour accéder à la fiche Amazon du livre correspondant.

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.