Martha Washington

Ah, j’ai trouvé un peu de temps pour écrire. Entre les deux mutations du COVID, ma courbe de positivité préférée qui continue de monter à mon grand dam et s’annonce très inquiétante pour ce week-end (plus d’infos dans quelques jours. En attendant, relisez l’article du 5 janvier), Trump qui essaie de réaliser tant bien que mal mes prévisions du 12 novembre (plutôt mal que bien d’ailleurs. Et je me suis trompé sur la majorité au Sénat, au fait), les démocrates qui réalisent qu’il est encore plus cinglé qu’ils le croyaient après les événements du Capitole et essaient de le destituer avant qu’il ne soit trop tard, les vaccins français qui traînent à cause de problèmes logistiques (pas assez de vaccins ? Pas assez de frigos ? Pas assez de camions ? On sait pas trop, mais pas d’inquiétude, tout est sous contrôle), les maires qui sont d’accord pour se faire piquer pour donner l’exemple, mais maintenant, bordel, du moment qu’on rouvre tout dans ma putain de ville et il est où ce putain de vaccin, et j’en passe… il y aurait pourtant de quoi faire, mais je n’ai pas eu assez de temps cette semaine et je n’en aurai probablement pas trop non plus la semaine prochaine.

En attendant, la prise du Capitole par le Q Shaman et ses potes m’a donné une idée de bouquin à vous fourguer pour bien commencer l’année et comprendre un peu mieux les problèmes de l’Amérique : L’intégrale de Martha Washington par Frank Miller et Dave Gibbons, que je me suis empressé d’ajouter à ma galerie d’éditeurs indépendants. Véritable chef d’œuvre de Frank Miller, et série américaine la plus… américaine que j’ai jamais lue, ce livre est un MUST absolu ! Vous y trouverez TOUT sur Martha Washington, l’un des personnages les plus touchants de Frank Miller, avec de nombreux commentaires et bonus des auteurs.

Comme tous les livres de Frank Miller ou d’Alan Moore, on passe parfois des périodes où l’on trouve les histoires un peu datées, un peu trop eighties ou nineties. Et puis, le cycle reprend, on se retrouve en période de troubles sociaux, et tout à coup, elles redeviennent complètement d’actualité.

Comme vous le savez déjà, j’ai décidé de monétiser ce blog en devenant Partenaire Amazon (et je vous emmerde), ce qui me permettra de commander plus facilement de petits stocks de mes livres sur Amazon à prix Auteur pour les vendre en festival, mais aussi de continuer à m’acheter des bouquins super chers que j’ai pas envie de me procurer en librairie (et je vous emmerde).

Chaque fois que vous cliquez sur l’une des images ci-dessous, si vous achetez le produit, Amazon me file un peu d’argent, ce qui n’est pas négligeable, et vous permettra d’aider un petit scénariste en auto-édition qui essaie de surnager dans cette jungle de… Ah, j’y arrive pas. Dès que je commence à me plaindre de ma situation, je ne me sens pas crédible. Comme le disait si bien George Orwell dans Les Prophéties de Nostradamus, N’est pas libraire qui veut…

En attendant, cliquez sur chaque image pour accéder à la fiche Amazon du livre correspondant. Je mettrai à jour cette galerie au fur et à mesure.

A propos Eric Peyron

Eric Peyron n'est un Expert en Rien. Après trois années de Fac dont deux redoublements, Peyron a commencé les petits boulots en intérim pour gagner un peu de blé. Heureusement, inconditionnel de comics en version originale (à cause de la censure et des traductions lamentables de la plupart des versions françaises de l'époque), Peyron est rapidement devenu traducteur d'anglais autodidacte pour des magazines informatiques des années 1990-2000, puis pour de nombreuses sociétés de traduction. Suite au refus par ces mêmes sociétés d'accepter une augmentation de ses tarifs en vingt ans, Peyron a fini par revenir à ses premiers boulots au SMIC, qui paradoxalement, vingt ans plus tard, rapportent plus que des traductions techniques… Actuellement, l'Expert en Tout fait donc de la mise en rayon, des inventaires et démonstrations en grande surface, monte et démonte des stands d'animation, donne des flyers aux passants dans la rue, distribue des prospectus dans vos boîtes aux lettres, et remplace des affiches dans les toilettes des bars et restaurants. De jour comme de nuit. Accessoirement, il est aussi auteur de BD en auto-édition, mais ça, vous le savez probablement déjà. Bref, Peyron est un type qui ne comprend absolument rien à rien, comme la plupart des imbéciles qui se baladent régulièrement sur les réseaux sociaux, mais ça va pas l'empêcher de donner son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.